Le voyage d'hiver

 

 

9782253160151

 

"Il y a des femmes qu'il faut aimer malgré elles et des actes à accomplir malgré soi"

Auteur: Amélie Nothomb
Edition: Le livre de poche
Nombre de pages: 155

b07k8us8

Résumé

"Il n'y a pas d'échec amoureux"
Dans son nouveau roman, l'auteur nous fait découvrir un personnage, Zoïle, qui étale sa vie sur du papier, dans un aéroport. Nous découvrons un pan de sa vie qu'il a partagé avec Astrolabe et Aliénore. L'une d'entre elles se trouvent être un écrivain reconu. Zoïle nous décrit sa descente aux enfers depuis sa rencontre avec ces deux femmes.

Mon avis

Je ne vais pas vous le cacher, j'ai été terriblement déçue par ce roman. Quelles en sont les raisons? J'ai été tout d'abord choquée par les descriptions peu nombreuses, que j'avais remarqué dans Tuer le père mais ici, elles sont quasi inexistantes. Je ne vais pas dire que je suis une fan des très longues descriptions à la Zola, mais il m'en faut quand même une dose pour pouvoir m'imaginer les lieux. Il n'y a que la maison d'Astrolabe qui était bien décrite mais sinon... Manque de temps ou véritable intention de l'auteur à vouloir insister sur ce lieu?
Le problème concernait également les personnages. Je ne me suis pas du tout attachée à Zoïle, j'ai eu un peu de pitié pour Aliénore mais Astrolabe n'était absolument pas comme je l'avais imaginée. Un peu trop mole à mon goût, sans aucune envie, sans aucun but excepté la volonté de prendre soin d'Aliénore.
Troisième et dernier petit soucis, la fin. Il n'y a pas réellement de chute. Je me disais qu'il y aurait quelque chose de surprenant, un déclic dans la tête de Zoïle après avoir mit son histoire à plat mais non, rien. Il reste dans le même état d'esprit dans les premières lignes jusqu'aux dernières. Il ne réfléchit pas vraiment sur lui même. Il s'est simplement contenter de "faire défiler sa vie devant ses yeux" au cas où cela n'arriverait pas à l'instant de sa mort.
Bref, je ne veux pas dégouter ceux et celles qui s'appretent à lire ce roman mais je n'en ai lu que du bien donc j'aimerai donner mon point de vue qui est très loin de ce que j'ai pu lire. Je reste tout de même fidèle à Amélie Nothomb qui ne m'avait jamais déçue jusqu'à présent.
Bonne lecture à vous si vous vous apprêtez à lire -ou dévorer- Le voyage d'hiver.

L'avis de ma binôme Roxanne, c'est ici.