Sortilèges - tome 1

 

sortilèges

Auteurs: Jean Dufaux et José Luis Munuera
Editeur: Dargaud
Nombre de pages: 64
 
 
"Elle s'appelle Blanche. Elle est la nouvelle reine d'Entremonde, ce royaume où tour n'est que guerres, intrigues et trahisons.
Il lui faudra bientôt choisir entre l'amour et le pouvoir. Entre la lumière du monde d'En-Haut et les ténèbres du monde d'En-Bas...
Un conte fantastique cruel et fascinant, au graphisme flamboyant ! Entre Tim Burton et Walt Disney, Sortilèges vous envoûtera..."
 

b07k8us8

 

Mon avis:

Je tiens tout d'abord à remercier Margaud, sans qui je n'aurai jamais lu cette bande-dessinée.

Sortilèges nous fait voyager dans un univers moyenâgeux, où deux univers s'opposent: le monde d'en-haut et celui d'en-bas. Cette bande-dessinée nous apparaît dès les premières planches comme sortie de l'univers de Disney - notamment avec la petite chaumière au fond des bois, la sorcière, la royauté - mais cet atmosphère se détériore très rapidement et n'a plus rien à voir avec les contes de fées classiques. Une guerre sanglante se prépare.

Blanche n'a que dix-sept ans lorsqu'elle s'élève au rang de reine. Lorsque la nouvelle éclate, elle tente d'assumer au mieux ses responsabilités, quitte à tirer un trait sur son histoire d'amour avec Gaspard. Ce geste sera le déclencheur des événements importants de l'histoire.

Notre héroine sera confrontée à plusieurs situations délicates à gérer: la guerre, un frère jaloux, un ancien amoureux... Malgré sa puissance nouvellement acquérie, Blanche se retrouvera rapidement seule... Jusqu'au jour où elle rencontre Maldoror... Ce personnage est sans doute celui que j'ai le plus aimé. En connaissant son statut, on ne peut l'imaginer avec un si beau physique et une si belle âme.

Je me suis jetée sur cette bande-dessinée grâce à sa quatrième de couverture qui nous promettait un mélange de l'univers de Disney et de Tim Burton.
Je dois avouée que même si j'ai trouvé beaucoup d'allusions à Disney, le côté Tim Burton quant à lui n'a pas été très exploité. Mais ce n'est pas pour autant que Sortilèges m'a déçue. J'aime Monsieur Burton pour ce qu'il fait, mais ici nous sommes face à du Dufaux & Munuera, et je suis bien contente qu'ils n'aient pas copié le style de personnes connues. Ils se sont juste inspirés de lui.


Sortilèges regroupent de très belles planches dont les couleurs et les dessins sont été assemblées avec soin. On en veut toujours plus!

 

14/100