Le voleur d'ombres

 

livre-2-Le-voleur-d-ombres-170x278

Auteur: Marc Lévy
Edition: Pocket
Nombre de pages: 304

 

"Et si l’enfant que vous étiez rencontrait l’adulte que vous êtes devenu…
« - Maintenant, assieds-toi, il faut que l’on parle, a dit l’ombre.
Je me suis assis en tailleur sur le sol.
- Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t’en servir, même s’il te fait peur.
- Pour quoi faire ?
- Trouve pour ceux dont tu dérobes l’ombre cette petite lumière qui éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c’est tout ce que nous te demandons.
- Nous ?
- Nous, les ombres, souffla celle à qui je m’adressais.
J’ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait. » "

 

b07k8us8

Mon avis:

Le moment était venu. Il fallait à tout prix que je me fasse une idée sur cet auteur dont tout le monde parlait depuis voilà bien trois ans. Pour être franche, je n'ai pas trouvé cela excellent mais ma rencontre avec Marc Lévy a été une très belle surprise pour moi. Je remercie encore ma binôme sur Livraddict de m'avoir proposé ce livre pour le challenge Livr'a deux pour pal'addict.

Dans ce onzième roman de Marc Lévy, nous découvrons un petit garçon très fragile et assez solitaire. Ce texte est parsemé de petites réflexions philosophiques sur Dieu, la vie, l'amour, la jeunesse ou encore la vérité. Beaucoup de questions trottent dans la tête de notre personnage principal.

Le phénomène de contingence se retrouve plusieurs fois dans ce roman. Le personnage se demande mainte fois ce qui se serait passer si les choses avaient évoluées autrement.

Il y a véritablement de la beauté dans ce roman. La beauté qui émane d'un enfant qui voudrait soigner tous les maux du monde, qui aimerait comprendre les injustices de la vie et qui a conscience de ce qui l'entoure.
Les souvenirs sont d'une importance majeure dans le voleur d'ombres. La reconnaissance d'un lieu, d'un objet ou d'une personne peut tout faire basculer dans une vie et je félicite l'auteur de s'être pencher sur cette question.

Malgré ce fort caractère et cette faculté à réfléchir sur de nombreux sujets, Marc Lévy nous rappelle tout de même que nous sommes face à un enfant, notamment avec des petites erreurs de français comme l'absence de négation "J'ai pas...".

Les personnages autour de l'enfant sont également très intéressants: Son meilleur ami Luc, Sophie, sa mère, l'agent de l'école Yves...
A mon sens, même si l'histoire est axée sur notre petit garçon, il n'y a pas un personnage plus important qu'un autre. Chacun ont leur propre passé, leur propre histoire.

Le livre est divisé en deux parties: L'une évoque l'enfance du personnage et l'autre de ses années d'université. Le roman avance au même rythme que l'enfant.

Le seul bémol que j'ai pu trouver dans ce roman c'est que le sujet de base n'a pas été totalement exploitée. Je trouve que le fait que l'enfant voit des ombres ne change absolument rien à l'histoire. Mais cela ne m'a pas profondément gênée. Le roman aurait été trop fantastique dans le cas contraire.

Je suis très satisfaite de ma rencontre avec Marc Lévy mais je pense que ce roman est très éloigné des autres. C'est pour cette raison que je pense l'avoir aimé. Je ne pense pas renouveler l'expérience avec un autre de ces livres, en tout cas pas maintenant. Je n'ai toléré cette écriture simpliste que par rapport à l'enfant mais j'imagine que le style de l'auteur ne concorde pas à ce que je cherche.

 

Challenge: 16/100