Coeur empoisonné

 

coeur-empoisonne

Auteur: Bloody Countess
Edition: Editions du Riez
Nombre de pages: 148

 

C’est l’histoire d’un jeune couple, Benjamin Smith et Emilie, qui vivent une grande aventure pleine d’amour et de rêves. Mais une tragédie arriva, Emilie fit une rencontre qui allait changer son destin, et Benjamin décida, évidemment, de la sauver. Mais la tâche sera délicate, et les embûches nombreuses, orchestrées par un étrange personnage.

 

b07k8us8

 

Mon avis:
L'histoire de Benjamin et Emilie nous est présentée comme un conte macabre écrit avec élégance. Ce livre regorge d'influences littéraires, musicales et cinématographiques! On y trouve énormément d'Edgar Allan Poe (notamment avec son chat noir) et forcément, du Tim Burton (et Edward aux mains d'argent et les complaintes (comme dans l'Etrange Noël de Mr Jack) ).

155203_1609881161612_1073726417_31510686_5528864_n



Le texte comme les dessins sont très soignés. En effet, chaque début et fin de chapitre est illustré avec un dessin représentant la scène.
Malgré toutes ses promesses, Coeur empoisonné ne m'a pas convaincu.
Tout d'abord, à cause de soucis dans le style... Les mêmes métaphores sont utilisées plusieurs fois, cela en devient lassant. L'envie de faire des rimes cassent le texte et le rend parfois très lourd.

Toute la force de ce livre se trouvait entre l'histoire d'amour "impossible" entre Benjamin et Emilie et je trouve que l'auteur ne l'a pas assez exploité. C'est pourtant ce que l'on attendait de, si je peux me permettre, cette "poésie gothique".

J'ai tout de même apprécié les personnages, même si j'aurai aimé davantage Emilie si elle était plus présente, forcément.

 

coeurempoisonn1


La trame de l'histoire en elle-même n'est pas des plus originales. Benjamin tente de sauver sa chère et tendre mais pour cela, il lui faut parcourir un long périple. Il rencontrera plusieurs créatures dans son voyage... Vous voyez le genre d'histoire?
Seule la fin rattrape le tout! Le dénouement est tout ce qu'on peut attendre d'une histoire qui se promet être " macabre, sombre et d'influence burtonienne"


Je suis d'avis plutôt mitigé pour ce premier Bloody Countess, ce qui est vraiment dommage car j'attendais beaucoup de ce petit manuscrit. Heureusement que les illustrations étaient là pour me remonter le moral!

 

Vous pouvez retrouver l'auteur ici.