Quand souffle le vent du nord

Quand souffle


Auteur
: Daniel Glattauer

Edition: Le livre de Poche
Nombre de pages: 348

 

"[Résumé de Livraddict]
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination."

Séparation blog

Mon avis:
Ce petit roman de Daniel Glattauer est une oeuvre épistolaire.
En effet, nous sommes dépendants de la rédaction de mails entre Léo et Emma -Emmi pour les intimes. S’ils ne s’écrivent pas, nous ne pouvons connaître la suite de leur histoire.

Le roman commence lorsque notre héroïne décide de résilier son abonnement au magazine Like. Elle entre alors en contact avec Léo. Au fil du temps, leurs échanges vont devenir frénétique et nous avons l’impression que nos deux personnages s’enlisent dans cette histoire. Grâce aux mails, nous auront beaucoup de détails sur la vie de chacun mais ils n’évoquerons jamais leur physique. Seuls les mots comptent. J’ai trouvé cela vraiment très beau. Notre société est basée sur le physique, cela fait du bien de voir du changement!


Il y a quand même des petits détails qui fâchent dans ce roman.
Tout d’abord, cette immersion dans l’intimité de ces mails semble assez perverse. On fouille dans la vie privée de ces personnages mais nous ne connaissons que cela. Pas une seule fois, un narrateur extérieur explique la psychologie des personnages ou ce qu’ils pensaient au moment où ils écrivaient telle chose. Cette approche de Quand souffle le vent du nord montre toute son originalité mais aussi ses défauts.
Autre point négatif… Le fait que les personnages décident de se voir puis ils annulent et puis le regrettent…Cela est très redondant et en devient donc lassant!

Malgré tout, la fin rattrape ces quelques défauts! Je n’aurai jamais imaginé un tel dénouement. Je pense que c'est grâce à cette fin que je peux dire aujourd'hui que j'ai bien aimé ce roman et que j'ai hâte
de lire la suite, La septième vague!

Logo LC avec RoxaneRetrouvez la chronique de ma binôme Roxane, ici.