Vertige

 

68751975

Auteur: Franck Thilliez
Editions: Pocket
Nombre de pages: 345

[Quatrième de couverture]
Un homme se réveille au fond d'un gouffre, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres.
Qui les a emmenés là? Pourquoi?

Séparation blog

 

Mon avis:

Après Puzzle, je me réjouissais de découvrir plus en détail l'univers de Franck Thilliez. J'avais tellement aimé ce premier livre qu'il me revient encore à l'esprit des mois après ma lecture.


J'ai choisi de découvrir Vertige, un huit-clos comme Puzzle. On entre immédiatement dans l'histoire avec notre personnage principal, Jonathan, qui se réveille dans l'obscurité, le froid et la solitude. Le livre s'annonce donc très bien, sans introduction inutile, nous sommes propulsés contre notre volonté dans le gouffre comme ce personnage. Quelques pages plus loin, nous découvrons les deux autres hommes de l'histoire: Michel et Farid.

Et là, après une brève présentation des personnages, tout démarre. Les questions s'enchaînent: Que font-ils ici? Quels sont la relation entre les trois hommes? Comment sortir de ce piège ? Et surtout, qui est l'auteur de cet enlèvement?

D'autres éléments de l'histoire tentent de perturber le lecteur. Notamment la découverte de trois questions: Qui sera le voleur? Qui sera le menteur? Qui sera le tueur?

J'avais ma petite idée sur le dénouement de l'histoire mais lorsque les personnages découvrent ces inscriptions dans leur dos, je deviens aussi perdue qu'eux. Tout ce que je pensais savoir s'écroulèrent sous mes yeux. Parfois avec quelques détails, je me disais "Mais si! C'est sûrement ça!" et puis quelques chapitres plus loin: "Hé bien non, ce n'est certainement pas cela"... Et finalement j'avais bien vu depuis le début mais cette gymnastique cérébrale m'a vraiment très bien plu.

J'ai adoré me sentir piégée, me faire embobinée par l'auteur. J'ai ressenti les mêmes sentiments que pour Puzzle sauf bien sûr pour le dénouement du livre que j'avais vu venir ici et non pour le premier.

Franck Thilliez est toujours très fort pour jouer sur les relations humaines, sur la psychologie, le cerveau... Tout est très bien ficelé, l'intrigue se tient très bien.

Un livre moins bon que Puzzle d'après moi, mais qui m'a tout de même fait passer un excellent moment avec des périodes de craintes, de la peur pour les personnages, de la pitié, du dégoût... La sensation d'être prisonnier, d'ignorer la raison de sa présence dans le gouffre et les solutions qu'il faut imaginer pour s'en sortir m'ont bien plu.

Le doute est présent de plusieurs sortes dans le roman. Encore un aspect qui m'a charmé! Douter des personnages, douter de leur identité, de ses propres perceptions de lecteur... De tout!

Les toutes dernières lignes nous procurent un sentiment vraiment très étrange voire même dérangeant. Certes, nous refermons le livre mais l'histoire, elle, est encore loin de quitter notre esprit.

Bref, une très belle découverte pour ma deuxième rencontre avec l'auteur.