Alice au royaume de coeur, Tomes 1 et 2

 

Alice 1

Alice 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Quin Rose & Soumei Hoshino
Editions: Ki-oon
Nombre de pages: 185 et 208


[Résumé]
Alice Liddell somnole dans son jardin quand un lapin blanc l’entraîne bien malgré elle dans un étrange tunnel. De l’autre côté du miroir, la voilà au centre d’un jeu intrigant et secret : tous les garçons du royaume de Cœur cherchent par tous les moyens à la séduire… quand ils n’essaient pas de la tuer !

 

Séparation blog

 

[Mon avis]
Une réécriture d'Alice au pays des merveilles, mon conte préféré... Marie ne pouvait pas mieux choisir lors de notre swap entre terre et mer! Dans le premier tome, nous faisons donc la connaissance d'Alice qui est toujours ennuyée par les histoires de sa soeur et puis, surgit (encore) Peter White, le lapin blanc.

large

Il l'emmène au Royaume de coeur où elle va rencontrer bien d'autres personnages comme Blood Dupré, le chapelier ❤

978

Ou encore Julius Monrey, le maître de la tour de l'horloge.

985

L'histoire peut paraître tout à fait banal mais il n'en est rien! Il s'agit bien d'une vraie réécriture du conte et non pas un copié/collé avec quelques changements ici ou là. Le premier tome présente parfaitement tous les personnages et on est vite captivé par les secrets qu'ils cachent. En effet, nous nous posons d'emblée des questions autour d'un certain jeu auquel Alice doit participer (de force), du rôle des "acteurs" du royaume de coeur et de ces fameuses horloges. A la fin de ce premier tome, tout paraît confus dans la tête du lecteur comme ce sentiment que l'on doit avoir dans le pays des merveilles/Royaume de coeur.
Là bas, rien n'est comme dans le monde des humains, on passe du jour à la nuit en un claquement de doigts, on ne fait pas attention aux heures qui passent et même à la mort.
En effet, la mort est très présente dans ce petit manga, avec une vision différente de la nôtre mais qui peut se rapprocher à d'autres cultures.
Les habitants de ce royaume de coeur font abstraction du temps en général. Pas d'heure pour faire la guerre ou même prendre le thé.

Alice quant à elle, va voir ses rêves devenir réalité mais d'une façon assez extrême. Tous les garçons vont ressentir des sentiments plus ou moins forts pour elle (un amour transcendant ou une simple amitié).

Les lieux sont divisés en trois "royaumes" qui se font la guerre (je n'ai pas vraiment compris pourquoi d'ailleurs). Il y a donc le château de la Reine de coeur, Vivaldi, la résidence de Blood et le parc d'attraction de Goround. Nous retrouvons l'atmosphère déjanté et carrément à l'ouest dans chacun de ces lieux. C'est en cela que j'ai pu retrouver l'univers d'Alice (comme dans l'oeuvre originale lorsqu'il faut courrir quand on veut marcher lentement).

Le second tome nous informe un peu plus sur les secrets de cet endroit, ce qu'Alice devra faire pour rentrer chez elle et sur la différence entre les "acteurs" et les autres personnages du roman qui n'ont pas de personnalité. Ils sont considérés comme des choses et non des habitants à part entière. Vivaldi, la reine de coeur, est très spéciale dans cette adaptation. Je l'ai trouvé quand même étrange. Il me manquait ces "Qu'on lui coupe la têêêêêête"!

Vous comprendrez, en définitive, que j'ai adoré ce manga! Il est juste sublime même si la psychologie de chaque personnage a du mal à s'imposer. Mais j'ai été très satisfaite du peu que l'on trouve même si au final, c'est Alice en elle-même qui est la moins exploitée. Je vous conseille ce petit bijou si comme moi, vous adorez déjà l'histoire originale. J'ai hâte de me plonger dans les tomes suivant et de découvrir par la suite "Alice au royaume de trèfle".

Coup de coeur

Alice au royaume de coeur, Tome 3

couv51207286

 

[Mon avis]
Les mangas ont la fâcheuse habitude d'avancer assez lentement dans le récit. C'est la raison pour laquelle je n'ai jamais réussi à suivre de longues sagas. Mais étant donné qu'Alice au royaume de coeur ne compte que six tomes, la lecture en vaut la peine (même si les aventures de nos personnages se poursuivent dans Alice au royaume de trèfle).
Nous retrouvons donc Alice, Blood et tout le joyeux "peuple" des trois royaumes. Nous n'en apprenons pas plus sur la trame principale. C'est plutôt même l'inverse! Les histoires du chapelier et de l'horloger deviennent de plus en plus complexes et confuses. Au lieu de comprendre leur personnalité et leur but dans le royaume, c'est tout l'inverse qui se produit... Et j'adore ça!
On ne peut même pas faire des suppositions sur les personnages tant l'histoire devient farfelue. C'est très agréable de ressentir ce genre de sentiment. Je n'en ai absolument pas l'habitude. Une très belle découverte.