Antichrist

antichrist-lars-von-trier-l-3


Date de sortie: 3 juin 2009
Réalisateur: Lars Von Trier
Acteurs: Willem Dafoe & Charlotte Gainsbourg
Genre: Thriller

 

Interdit aux moins de 16 ans

Un couple en deuil se retire à " Eden ", un chalet isolé dans la forêt, où ils espèrent guérir leurs coeurs et sauver leur mariage. Mais la nature reprend ses droits et les choses vont de mal en pis...

 

Mon Lars Von Trier préféré. Je l'ai regardé récemment pour la cinquième fois. Il était temps de vous en parler.
Comme à son habitude, le réalisateur scande le film en plusieurs parties: Un prologue, trois chapitres (douleur, deuil, désespoir) et un épilogue. Les trois parties centrales correspondent aux phases par lesquels passent nos personnages principaux après le décès de leur fils.
Cette mort survient lorsque les parents s’adonnent aux plaisirs de la chair, laissant l’enfant sans surveillance. La mère, jouée par Charlotte Gainsbourg en sera profondément marquée. La chute de l’enfant déclenche la chute symbolique des parents.
Le temps est très souvent marquée du côté visuel: la machine à laver en est un très bon exemple. C’est le seul élément qui rythme le prologue, les deux autres scènes sont purement « descriptives » .

Le film est d’une beauté impressionnante et d’une géométrie remarquable, à l’instar des autres Lars Von Trier.
La mère entre dans un état catatonique dès l’enterrement de son fils. Son mari (Willem Dafoe) va l’aider à vaincre le mal qui la ronge.

Le décès de l’enfant revient très souvent dans l’esprit de la femme par de multiples images comme un oisillon tombant d’un arbre. J'ai d'ailleurs trouvé cette scène magnifiquement réalisée. Ces petits événements réactualisent la mort pour le personnage mais aussi pour le spectateur. Les personnages sont totalement déshumanisés. Ils n’ont pas de nom, dans le casting on trouve seulement « he » et « she ».
Seul l’endroit où se situe leur chalet porte un nom: Eden. Donc pour moi, il s’agit bien d’une réécriture de la Genèse avec le jardin d’Eden, Adam et Eve.

BDDefinition-Antichrist-l-1080


Il faut savoir que Lars Von Trier utilise beaucoup les mythes, légendes et les religions dans ces films. C’est pour cette raison que je me permets cette interprétation. L’Eden de Antichrist pourrait être une sorte de prison dorée où les personnages jouent à pile ou face. Soit ils guérissent  de leur maux soit ils périssent. L’utilisation de ces multiples symboles pourrait rendre le film assez confus pour les non-initiés. J’ai sans doute, moi-même, raté pas mal d’éléments durant mon visionnage.

Nous sommes là dans un film à personnages restreints mais également avec une restriction des lieux. Nous passons de l’habitation du couple à leur chalet dans la forêt sans aucune transition.
La thérapie que le mari tente donc de soigner sa femme. Cependant, il ne fait que la détruire physiquement et psychologiquement. Je dois vous prévenir. C'est un film très sombre.

L’apparition des « trois mendiants » est très intéressante. Ils pourraient représenter les "anti-rois mages". D’ailleurs il y a une dualité dans le terme « trois » car ces trois entités peuvent être repérées trois fois dans le film: au début avec l’enfant, une seconde fois la femme les voit dans une constellation et enfin ils apparaissent sous forme d’animaux (une biche, un renard et un corbeau) au mari. De prime abord, les bêtes sont montrées une par une au mari et puis il les voit tous ensemble à la fin. J’ai beaucoup aimé cette progression aussi anodine soit elle.

Antichrist-LarsVonTrier-2009-www



Les couleurs dans ce film sont exceptionnelles: Le prologue et l’épilogue, la forêt...

Screen-shot-2013-05-19-at-7


L'image ci-dessus est tirée de la fameuse scène "chaos reigns". A noter, il faut toujours regarder ce genre de film en VO. L'émotion y est beaucoup plus forte.

Les acteurs sont très bons! Charlotte Gainsbourg s’est d’ailleurs vu décerner le prix d’interprétation féminine au festival de Cannes.

Ce film a été très important dans la carrière de Lars Von Trier. On a pas mal de clin d’oeil dans Nymphomaniac (avec la musique) et Melancholia (la forme, la nature, le pont).

Enfin bref, vous l’aurez compris, Antichrist fut un très gros coup de coeur sur le plan artistique, philosophique et visuel. Il a obtenu quatre prix et douze nominations! Je vous recommande ce film si vous êtes habitués au style de Lars Von Trier ou du moins si vous vous y êtes préparé. Ne vous attendez pas à de l’action à tout vent. Ce film est profond, un peu trash et effrayant sur les bords mais tellement beau.

12c3b36470a615254d4509d9c6c171cc



Si vous voulez aller plus loin: http://www.dailymotion.com/video/xqj8f4_antichrist-de-lars-von-trier-analyse-par-pacome-thiellement_shortfilms