Le cirque des rêves

 

couv31965117

 

Auteur: Erin Morgenstern
Edition: Flammarion
Nombre de pages: 496

 

[Résumé selon Livraddict]
"Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les révèrbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu'hier il ne l'était pas."

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c'est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin... de glace, s'émerveiller et se laisser enivrer...

Bienvenue au cirque des rêves!

Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s'affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l'enfance. Cependant ils s'aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

 

Séparation blog

 

[Mon avis]
Ce livre traînait sur mes étagères depuis plusieurs mois. Et maintenant que je l'ai lu, je me dis que j'ai beaucoup trop attendu. Ce livre ne mérite pas d'être mis sur un coin comme un vulgaire bouquin qui attend son tour. Non. Ce livre est magique.
Le titre est plutôt évocateur. " Le cirque des rêve"... Prononcez ce titre à haute voix et vous verrez que le simple fait d'entendre ces mots, éveille la curiosité, le mysticisme et la magie.


Nous rencontrons Celia et Marco, deux jeunes gens que tout oppose mais qu'une chose réunit: l'univers magique dans lequel ils ont baigné depuis leur plus jeune âge. J'ai eu un réel coup de coeur pour ce protagoniste masculin. Il est tellement délicat, attentionné... Il donne vraiment toute sa personne pour ce qu'il croit être bon. Ce jeune homme détient tout simplement la véritable définition du mot "sacrifice" à tous les niveaux: qu'il s'agisse de son travail, son professeur, ses amis... Tout m'a plu chez Marco.
Concernant Celia, c'est plus délicat. Je l'ai beaucoup aimé lorsqu'elle était enfant mais l'estime que je lui portait s'essoufle vers les trois quarts du roman. Bien qu'elle soit très intéressante, j'aurai apprécié qu'elle ait plus d'importance dans le final.
Je pourrai aussi vous parler des personnages secondaires dont je me suis attachée: Les jumeaux Murray, Herr Thiessen, Bailey... Mais ma chronique serait interminable.


Erin Morgenstern a réellement un don pour l'écriture. Bon d'accord, il s'agit là d'une traduction mais le livre est tellement bien écrit que la version originale doit être sublime. La narration est ce qui m'a le plus touché dans ce roman. Elle est tellement travaillée! Le lecteur peut être perdu au fil des pages car les époques ne sont pas toujours les mêmes, mais je trouve que cela permet de conserver l'unité du roman avec toujours cette présence d'illusion et de mysticisme. Le fait que nous ne comprenons pas toujours où nous nous situons dans le récit préserve le coeur du roman qui réside dans le cirque des rêves lui même. C'est comme si que lorsque l'auteur nous parle de personnages extérieurs au cirque, nous ne sommes pas totalement parti de cet endroit fermé. J'ignore si vous comprendrez ce blabla mais ce livre m'a fait tellement d'effet que cela en devient indescriptible!

Une autre chose crée un lien avec le cirque... Le livre en lui-même! L'histoire (le contenant) et le roman (en tant qu'objet) se font constamment des clins d'oeil, notamment par le choix de cette couverture noir et blanche, ces apparitions de rouge sur la couverture et sur les pages... Oui, cela crée un très bel objet mais tout a été conçu pour avoir une résonnance dans le roman. J'ai trouvé ça très ingénieux et encore une fois, magique.


L'univers du cirque des rêves est unique. A la fin de la lecture, nous réalisons que tout concorde. Personnellement, lorsque je l'ai fini, je l'ai refermé et je me suis accordée encore quelques minutes à le regarder et à rêver. Vous l'aurez donc compris, ce livre va directement rejoindre mes pépites, ce qui est rappelons-le, un sentiment au-delà du coup de coeur.

Je remercie mon amie Roxane de l'avoir lu avec moi en lecture commune et aux participants de notre première édition de L'étagère magique. Ce fut un magnifique voyage.

 

Immergez vous de toute cette magie:
" Nos professeurs ne comprennent pas ce que cela représente, dit-elle. D'être lié ainsi à quelqu'un d'autre. Ils sont trop vieux, étrangers à leurs propres émotions. Ils ont oublié ce que c'est de vivre et de respirer dans ce monde. Ils croient simple de dresser deux personnes l'une contre l'autre. Ça ne l'est jamais."

 

Logo LC avec Roxane