Deep Winter

couv63668282


Auteur: Samuel W. Gailey

Editions: Gallmeister
Collection: Totem
Nombre de pages: 312

 

Danny ne sait pas quoi faire du cadavre qu’il vient de découvrir le soir même de son anniversaire. Ce corps, c’est celui de Mindy, sa seule amie dans la petite ville de Wyalusing, en Pennsylvanie. Depuis la tragédie survenue dans son enfance qui l’a laissé orphelin et simple d’esprit, tous les habitants de Wyalusing méprisent Danny, le craignent et l’évitent. Immédiatement, l’adjoint du shérif, un homme violent et corrompu, le désigne comme l’assassin, et tout le monde se plaît à le croire. Mais Danny n’est pas prêt à se soumettre. En quelques heures, l’équilibre précaire qui régnait jusqu’ici chavire. Commence alors une chasse à l’homme au cœur des bois alentour. Le shérif, son adjoint et les frères de la victime qui viennent en renfort se lancent dans une course éperdue dont personne ne sortira indemne.

 

Séparation blog


Dans ce premier roman de Samuel Gailey, nous nous retrouvons face à une multitude de personnages.
L'histoire est surtout centré sur Danny, un homme traumatisé par le décès de ses parents devenu simple d'esprit. Mais le discours est construit autour de plusieurs narrateurs:

- Sokowsky est la personnification même du bourreau. Shérif adjoint, il n'hésite pas à faire pression sur les personnes qui l'entourent et à écraser le petit village de Wyalusing. Il est dépeint comme un personnage pourri jusqu'à la moelle tant dans ses relations amicales "qu'amoureuses". A côté de son travail (et même pendant ses heures de service), il mène sa petite activité de dealer sans vergogne. Très misogyne, il n'hésite pas non plus à penser que toutes les femmes de Pennsylvanie sont à sa portée.

- Carl pourrait être décrit comme le bras droit de Sokowsky mais on comprend très vite que l'amitié entre ses deux personnages reste unilatéral. Sokowsky l'utilise très souvent pour obtenir ce qu'il désire ou comme bouc-émissaire.

 - Mindy est le personnage féminin central. On apprend très vite (même dans la quatrième de couverture) qu'elle se fait tuer dès le début du roman. La suite du livre sera basée sur les dix-huit heures avant le drame puis ce qui s'en suivit.
Ses frères et ses parents ont également quelques pages propres à leurs histoires dans le roman.

- Lester, le shérif de Wyalusing dégage une forte prestance. C'est un des personnages les plus agréables à suivre de par son histoire personnelle mais aussi son talent de réflexion après le meurtre de Mindy.

- Taggart est l'officier qui a été envoyé dans le village afin d'enquêter sur le drame. Sa vie avec sa femme est également très intéressante. Cependant, son avancée dans l'histoire est plus que décevante.

 

La force de ce roman réside dans la description très précise et détaillée de la vie des personnages mais aussi dans les pauses narratives visant à établir l'ambiance générale: les grandes forêts, l'atmosphère froide dégagée par l'hiver et le côté morbide des meurtres des différents protagonistes.
L'auteur prend toujours quelques pages afin de faire une pause dans le récit et de nous parler de leur passé qui expliquerait leur agissement dans l'histoire.

Danny est donc celui qui a le plus droit à la parole dans Deep Winter. Il va effectuer une longue marche qui pourrait s'apparenter à une quête intérieure lui permettant de se reconstruire après tout ce temps passé sans ses parents.
Le roman est très sombre. Il m'a étrangement fait penser à la petite fille qui aimait Tom Gordon de Stephen King. Il n'y a pas d'éléments surnaturels à proprement parlé mais plutôt des questionnements dans l'esprit de Danny qui nous pousse à nous demander s'il a réellement des suggestions de ses parents décédés dans sa traversée de la forêt ou s'il s'agit plutôt d'un étrange sixième sens.

Pour un premier roman, l'auteur s'en sort plutôt bien! Jusqu'aux dernières pages, nous nous demandons si la vérité quant à l'identité du meurtrier de Mandy va être connue de tous. Une très belle découverte aux allures de chasse à l'homme et de dénonciation de l'autorité aux Etats-Unis.

 

Enregistrer