La page blanche

 couv64112851


Dessinatrice: Pénéloppe Bagieu

Scénario: Boulet
Editions: Delcourt
Nombre de planches: 201



" Tout va bien se passer... J'ai une adresse, des tickets de métro, un plan de Paris... D'ici une minute, tout va me revenir."
Sur un banc, dans Paris, une jeune femme reprend ses esprits.
Elle ne se souviens ni de son nom, ni de ce qui l'a amenée là. Son passé a disparu...
Avec humour et sensibilité, Pénélope Bagieu et Boulet racontent sa quête d'identité.

 

b07k8us8

Mon avis:

Je n'ai jamais été déçue par Pénéloppe Bagieu.
Le fait que la page blanche soit une création de cette brillante dessinatrice et de Boulet ne m'a absolument pas dérangée.
L'histoire commence in media res. Nous découvrons une jeune fille assise sur un banc et ne sachant plus rien de son identité. Le titre est donc bien choisi pour illustrer cette situation.
Nous sommes tenu en haleine pendant deux cents pages en nous demandant quand est-ce que notre fameuse héroïne retrouvera la mémoire.
Nous découvrons sa vie en même temps qu'elle. J'ai adoré les planches où elle s'imagine ce qu'il risque d'y avoir derrière une porte ou ses relations avec les autres personnages.

Quant à la fin... Je pouvais imaginer qu'elle allait se terminer de toutes les façons mais celle-là!!!! Je n'aurais jamais imaginer.


Bref, Pénélope Bagieu m'a, encore une fois, fait voyager durant une bonne demie-heure. Cela est très plaisant. La contribution de Boulet a sans doute apporté beaucoup à la bande-dessinée.
Il s'agit là d'une petite pépite à ne pas manquer!