Miss Peregrine et les enfants particuliers

 

couv5110998

Auteur: Ransom Riggs
Editions: Bayard jeunesse
Nombre de pages: 432


[Synopsis de Livraddict]
Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...

 

Séparation blog

 

[Mon avis]
Un objet qui tape à l'oeil, une couverture intrigante, une quatrième qui donne envie d'en savoir plus... Et c'est tout! Miss Peregrine et les enfants particuliers fait parti de mes plus grosses déceptions de 2014. Pourtant je ne suis pas une lectrice difficile, un petit rien peut m'émerveiller mais là, je n'ai rien vu de passionnant.
Jacob va décider d'aller sur une île du Pays de Galles avec son père pour découvrir la vérité sur son grand-père décédé. Les relations père-fils étaient vraiment impossible à imaginer. Un père qui pense que son fils a eu de gros "troubles psychologiques", va le laisser seul, dans un endroit qu'il ne connaît pas et où les habitants sont plutôt louches... La crédibilité, bien qu'il s'agisse d'une fiction, n'était pas du tout au rendez-vous. On sent bien la littérature jeunesse pure et dure.

Les enfants particuliers en eux-mêmes étaient intéressants même si j'ai vu en eux des mini-x-men. Ils ont des facultés surnaturelles qui ne sont pas plus originales que ça, hormis peut-être le garçon aux abeilles.

La seule chose que j'ai pu apprécier dans ce livre était les photographies que l'on découvrait au fil du roman. Une note à la fin du livre nous parle de l'histoire de ces clichés et leur véritable existence. Le travail que l'auteur a du exercer pour les rassembler a du être phénoménale.

Mais l'histoire en elle-même est plate. On a quelques "monstres", les antagonistes de l'histoire qui ne sont qu'esquissés dans ce premier tome. 

Le clin d'oeil à Peter Pan aurait pu être plaisant mais il n'a pas été assez développé à mon goût. Pourtant, de nombreuses possibilités s'offraient à l'auteur pour travailler au maximum sur la psychologie des enfants particuliers. Comment tous ces enfants pouvaient évoluer dans leur bulle temporelle? Comment être adulte dans un corps d'enfant? Malheureusement, je n'ai rien trouvé de tout cela dans ce livre.
Je me suis ennuyée pour être honnête et j'étais très pressée de le finir pour l'oublier avec une autre lecture.

Il est rare que je sois aussi sévère avec un livre mais j'ai été très déçue. Je lisais certaines chroniques qui vantaient l'aspect "terrifiant" du livre... Même si j'avais huit ans, je ne pense pas que j'aurai été effrayée par ce premier tome.


Logo LC avec Roxane


L'avis (totalement différent, si vous voulez vous rassurer) de ma binôme, Roxane, c'est par ici.